Compte rendu de réunion Conseil Départemental –VELO41  le 21 mars 2017

Présents :M. Viroulaud (en charge des infrastructures), M. Rougeau (en charge du dossier Cap-ciné), Mme Barge (Directrice adjointe grands travaux routiers), Cécile Bouquillion (secrétaire de VELO 41) , Christian Deblaise (président de VELO 41)
 
Projet Cap-ciné:
Point majeur présenté : remplacement du passage souterrain sous la voie rapide entre le rond-point de Cap-ciné et celui des châteaux par une passerelle. Nous approuvons cette modification.
Caractéristiques :
-hauteur tablier par rapport à la route : 6m - Largeur de la passerelle (et toutes les voies cyclables du projet): 3m
- Pente nord : 4%     Pente sud : inférieure à 4%
- Éclairage nocturne de toutes les voies cyclables
- Travaux réalisés en 2017 : shunt automobile vers autoroute et 2018 : passerelles auto et vélos et les liaisons
Nous avons présenté notre demande d’utiliser le passage existant sous la voie ferrée (à l’origine, fonction hydraulique) pour réaliser une liaison avec le sud (axe Av Maunoury-Chaussée St Victor).
Cette demande avait été déjà faite lors de notre réunion avec J. Boujot. M. Viroulaud n’y voit pas d’obstacle majeur, si ce n’est le problème d’emprise foncière nécessaire le long de la voie rapide des citées unies. Mais cet aménagement resterait à la charge complète d’Agglopolys.
Nous demandons à ce que les travaux jusqu’à l’entrée du souterrain soit accomplis coté nord pendant les autres travaux.
 
Bout des haies (centre commercial Leclerc - Villebarou):
Le financement n’est pas encore défini (à l’état d’avant-projet).
But du CD41 : Améliorer le fonctionnement de la zone commerciale (une seule entrée-sortie), éviter les conflits entre les flux locaux (ex : vers le centre commercial ou vers Villebarou) et les flux de transit, et surtout désengorger Robert Neau. Actuellement le CD affirme qu’il y a des flux important de transit entre le rond point Robert Neau et le rond point H.Harter (centre commercial). M Viroulaud explique que si Agglopolys ne veut pas faire les travaux, ils ne seront pas exécutés.
L’entrée au centre commercial à partir de la voie rapide est toujours envisagée.
L’avis de VELO41 : nous pensons que le projet va générer 3 points de conflit (cercles rouge) entre cyclistes  et automobilistes allant ou venant de la voie rapide. Dans ce cas les cyclistes ne sont jamais les gagnants !
D’autre part, nous pensons à une forte augmentation du trafic automobile av. Châteaudun, provenant des automobilistes évitant le rond point Robert Neau. Nous sommes défavorables à ce projet qui marquerait un recul certain des cyclistes dans ce quartier et tout le long de l’avenue de Châteaudun, qui est pourtant le seul axe nord-sud qui reste aux cyclistes avec les projets actuels.
 
Centre commercial Blois II- Fossé :
Le CD41 est prêt à réduire l’espace central entre les voies (entre 3 et 4m nécessitant de l’entretien) pour décaler la voie Fossé vers Blois sur cet espace. Ce qui libèrerait une des 2 voies pour y faire une piste cyclable à double sens jusqu’à celle de Fossé. Une passerelle pourrait alors être réalisée au dessus de la voie rapide afin de permettre aux cyclistes d’accéder au centre commercial. Ce projet pourrait être cofinancé par le CD41 et Agglopolys. A l’heure actuelle aucun accord n’a été conclu concernant ce projet. Nous demandons que ce projet soit étudié conjointement entre le CD41 et Agglopolys.
 
Fossé :
Un refuge central piéton-cycliste sera réalisé par le CD41 afin de sécuriser la traversée de la D957 au Moulin d’Arrivay. Avis favorable de VELO41.
A noter : cette traversée permettra une liaison vers la boucle cyclable nord en projet par Agglopolys.
 
Traversée du Cosson en bas de St Gervais:
Les cyclistes sont de plus en plus nombreux à emprunter cet axe, par l’apport des vélos à assistance électrique.
Les remarques et demandes d’un de nos adhérents ont été transmises à M. Viroulaud.
  • Bande cyclable non balayée et régulièrement inondée, marquage pratiquement illisible.
M. Viroulaud pense que les bandes cyclables ont été réalisées par Agglopolys « sous permission du CD41 ». M. Viroulaud regarde exactement ce qu’il en est et les possibilités de partenariat avec Agglopolys à cet endroit et aux autres dans la même situation. Il nous tiendra informé. M. Viroulaud est d’accord sur le principe d’un partenariat avec Agglopolys pour l’entretien et le marquage des bandes cyclables
  • Passage du pont du Cosson : ce passage est extrêmement dangereux en raison de l’arrêt des bandes cyclables et de la vitesse souvent excessive des automobiles. Nous avons proposé de réaliser un trottoir cyclable ou un passage piéton et/ou cycliste en encorbellement. Réponse de M. Viroulaud : la responsabilité et le financement de ces travaux incombe à Agglopolys. Néanmoins M. Viroulaud s’est dit de plus en plus partant pour des cofinancements CD41/Agglopolys, ce qui pourrait être le cas ici.
 
Compte rendu réunion Agglopolys le 8 mars 2017
Présents : Jérôme Boujot (Maire adjoint de Blois, vice-président d’Agglopolys en charge de la voirie, des infrastructures, et de l’accessibilité), Simon Gauthier (direction des mobilités), Christian Deblaise (président de VELO 41), Laurence Desfougères (trésorière de VELO 41), Cécile Bouquillion (secrétaire de VELO 41).
 
ACVL rue Denis Papin:
Les travaux seront poursuivis selon le même principe (zone de rencontre, sans marquage, sans feux tricolores). Les vélos sont autorisés à rouler sur le trottoir.
Un marquage horizontal (qui sera le même dans toute la ville pour les zones de rencontre (20Km/h) et les zones 30 sera fait place de la résistance et au square, à la fin des travaux.
VELO 41 n’est pas satisfait de la situation actuelle, où très peu de personnes sont informées de la zone de rencontre et où la circulation est bien plus rapide que celle autorisée.
Pour information : le nombre de véhicules jour avant les travaux était de 10.000.
Demandes de VELO 41 :
  • Un panneau + grand pour l’entrée en zone de rencontre : accepté
  • Radar pédagogique 
  • Des supports vélo en bas des escaliers Denis Papin : Etude de leur emplacement devant le comptoir Irlandais. Jérôme Boujot pense que la priorité est d’en installer sur la place Louis XII, nous sommes d’accord sur cette priorité à condition d’en installer en nombre suffisant.
  • Des supports vélo impasse des 3 clés : toujours en attente de l’autorisation des pompiers
 
ACVL avenue Wilson
Projet Agglopolys : 3 tronçons, dont les deux premiers (côté pont) en zone de rencontre dans le même esprit que la rue Denis Papin, avec stationnement bilatéral. 3ème tronçon en zone 30 avec 2 bandes cyclables.

VELO 41 ne croit pas à une vitesse des automobilistes à 20Km/h sur une si longue ligne droite (400m). Par ailleurs, quand la circulation sera dense, vu le rétrécissement de la chaussée (6m), il sera difficile pour les cyclistes d’avancer.
 
Extrait du CERTU concernant les zones de rencontre :
LE STATIONNEMENT: L’idéal pour qu’une zone de rencontre fonctionne de façon optimale du point de vue de la sécurité est de supprimer l’ensemble du stationnement sur la voirie. C’est ce que montrent les travaux sur l’accidentologie. En effet, ceci permet d’éviter tout masque à la visibilité. Toutefois, il reste des contraintes locales, c’est pourquoi la possibilité du stationnement a été retenue dans la réglementation même si elle n’est pas recommandée.
Notre position reste la même que celle suite à notre réunion du 8 décembre.
La zone de rencontre avenue Wilson donnera la priorité à la circulation et au stationnement (bilatéral) automobile, ce qui est contraire à l’état d’esprit de la zone de rencontre. Notre demande d’une zone 30 avec stationnement d’un seul côté, en alternance et la réalisation de 2 bandes cyclables n’a pas été retenue par la municipalité. Nous déplorons  ce choix.
 
  • Agglopolys va demander au Conseil Départemental de réduire la vitesse sur le rond point du parc des expositions à 50km/h.
  • Demande de VELO41 de communication dans Blois Mag pour expliquer la zone de rencontre
 
Travaux avenue de Châteaudun (vers Leclerc)
Le Conseil Départemental prévoit très rapidement des travaux (entrées et sorties de la voie rapide, rond-point supplémentaire).
VELO 41 estime que ces travaux dégraderaient fortement la circulation cycliste le long de l’avenue de Châteaudun, alors qu’existe actuellement une bande cyclable de chaque coté.
Réponse de J. Boujot : derrière le Leclerc, il s’agit d’une zone protégée dans le PLUI (cheminement piéton-cycliste). Il faudrait donc envisager une modification du PLUI pour que ces travaux soient possibles, ce qui serait très long.
 
Agglopolys a financé 400.000€ la réfection du rond point Hugh Harter, et ne souhaite pas investir davantage pour les établissements commerciaux qui ont choisi de s’installer à cet endroit.
 
Avenue de Châteaudun (du jeu de Paume à Bourg Neuf)
J. Boujot est conscient qu’avec les nouveaux aménagements rue Laplace et les nouveaux cyclistes qui se dirigeront vers la zone de la Polyclinique, il faudra un aménagement cyclable. Pour l’instant, devant Augustin Thierry, l’espace à l’arrière des voitures ne sera pas aménagé pour les cyclistes en l’état, car cela serait trop dangereux.
VELO 41 insiste pour qu’un projet voit le jour, d’autant que plusieurs études ont déjà été réalisées et que cet axe fait partie des pénétrantes incluses dans le schéma directeur cyclable.
 
Entretien des aménagements cyclables : routes départementales
Nos adhérents déplorent régulièrement l’absence d’entretien des bandes cyclables (marquage effacé et absence de balayage), particulièrement ou les bandes cyclables dépendent du CD41 (bas de la route de Saint Gervais, av de Châteaudun, …). La balayeuse de la ville de Blois ne passe pas car l’entretien incombe au Conseil Départemental. J. Boujot va proposer une convention entre la ville et le CD41.
 
Zones 30 :
Plusieurs nouvelles zones 30 vont être créées (Quartier des Sarazines, Hautes granges) avec un grand marquage au sol.
 
Bd de l’industrie
VELO 41 demande une nouvelle fois une réfection de la piste cyclable (plots béton à terre et piste en mauvais état général) très fréquentée, y compris de nuit. J. Boujot étudiera la question.
 
Gare Saint Vincent
Un projet de réaménagement est en cours. A la gare, les circulations douces seront séparées des circulations des véhicules motorisés (nouvelle rue de la Corniche). Le garage sécurisé sera déplacé sous la rotonde de la passerelle. La rue du Pont du Gast deviendra piétonne et cyclable à terme.
Demandes de VELO 41
  • Création d’une bande cyclable en montée rue Gallois, en raison de la faible vitesse des cyclistes.
  • Rue du Père Monsabré : un cheminement en direction de la rue Gallois
  • Avenue Gambetta : Une bande cyclable dans le sens de la montée (très dangereux actuellement en raison des bus) et un double sens cyclable pour la descente
  • Rue Gallois : Une bande cyclable dans le sens de la montée (aussi très dangereux actuellement en raison des bus)
Bd des Cités Unies
VELO 41 fait une proposition d’aménagement : L’existence d’un passage sous la voie de chemin de fer côté Est du bd des Cités Unies pourrait être utilisée pour créer un axe nord – sud pour les cyclistes. Ce passage mesure au plus haut 2m03 et 1,5 m de large et est pavé. Une traversée vélo à la main serait ainsi possible. La partie nord sera très largement réalisée par les travaux qui sont déjà prévus. Reste à prévoir les travaux côté Sud, pour rejoindre la Route Nationale de la Chaussée Saint Victor et l’avenue Maunoury.
J.Boujot n’est pas hostile, mais s’interroge sur les préemptions et les travaux à réaliser le long du nouvel ouvrage d’art.
La traversée de la D952 entre le rond point de Cap-ciné et celui des châteaux pour rejoindre la zone des Onze Arpents se fera par une passerelle et non pas souterraine comme prévu à l’origine.
 
Rond-point rue André Boule :
Le rond-point rue André Boule sera aménagé fin 2017 pour les cyclistes
L’aménagement sera-t-il prévu être connecté sur une future piste cyclable rue André Boule ?
 
Communication
  • Installation de panneaux pour informer des tournes à droite cyclables. Très positif pour VELO 41.
  • JVmalin : prochaine application avec possibilité de choisir l’itinéraire cyclable et pas seulement transport en commun.  VELO 41 est satisfait et fera le test auprès de ses adhérents.
 

Compte-rendu de la réunion VELO41/Agglopolys  le jeudi 8 décembre 2016
Présents : Mme. Emonet, M. Desouches, M. Fujisaki, C.Deblaise
 
ACVL  rue Denis Papin:
  • Constat depuis ouverture 1 semaine rue Denis Papin : vitesse excessive des automobiles
  • La zone de rencontre n’est ni connue, ni respectée des automobilistes
  • Nécessité impérative de communiquer -> vitesse limitée à 20km/h et les piétons sont prioritaires sur tous les véhicules. Nota : le panneau d’entrée en zone de rencontre est petit et très peu visible
Chaussée en plateau avec trottoir 1cm plus haut que la chaussée. Potelets distants de 3m en général -> ces aménagements doivent permettre aux cyclistes de rouler au pas sur les trottoirs en cas d’encombrement (le piéton reste prioritaire)
  • Notre position : nous doutons du respect de la vitesse à 20Km/h et nous attendons de voir le comportement des usagers.
  • Impasse des 3 clés : demande en cours des services techniques pour positionner une dizaine de supports de vélos supplémentaires (attente de l’autorisation des pompiers)
ACVL escalier Denis Papin jusqu’au square :
  • A la reprise des travaux (mi-janvier) -> 1 seul sens de circulation : en descendant (vers le carrefour de la résistance), y compris pour les cyclistes
  • Nous déplorons l’absence de double sens cyclable pendant ces travaux.
  • Nous demandons instamment qu’un accès soit autorisé pour les cyclistes du square jusqu’à la rue du commerce (utilisable pour les cyclistes en tant que rue piétonne)
  • Supports de vélos : sur étude préliminaire Sativa : 8 supports proche du Square + 8 supports rue Porte Chartraine. Nous demandons que cette quantité soit au minimum respectée et que 8 supports supplémentaires soient positionnés proche de l’escalier Denis Papin
  • Demande conjointe à faire à l’Espace Culturel  Leclerc de moyen d’attacher des vélos dans  hall d’entrée.
ACVL Av Wilson :
  • Les travaux avenue Wilson seront effectués en 2017/18.
  • L’Av.Wilson est découpée en 3 tronçons de 200m
  • Plusieurs propositions étudiées par les services techniques
  • Proposition retenue par les élus :
1er et 2ème tronçon : en zone de rencontre
2 trottoirs de 1,5m + 1 stationnement de chaque côté (2 x 2m) + chaussée de 6 m.
Pas de place pour des bandes cyclables !
Notre position : les cyclistes seront bloqués en cas de circulation importante. En cas de faible circulation, nous sommes convaincus du non- respect des 20Km/h par les automobilistes dans cette grande ligne droite.
Notre ressenti : La zone de rencontre est abusivement utilisée pour ignorer la prise en compte des cyclistes.
G.Emonet et VELO41, allons contacter le CEREMA afin de demander leur avis et propositions éventuelles (à voir en fin du compte-rendu *)
 
3ème tronçon : 1 seul côté de stationnement et 2 bandes cyclables
Cette proposition nous convient.
 
Secteur St Vincent-gare :
  • Un avant-projet nous a été présenté. Beaucoup de points sont encore à définir.
  • VELO41 demande à être associé le plus possible en amont, afin de donner notre point de vue sur les grands axes retenus pour les cyclistes.
Avenue de Chadeaudun :
  • Nous déplorons que les travaux en cours pour les cyclistes (en face de la salle du jeu de paume et de l’éco-quartier) soient sur une longueur aussi courte.
  • D’autant que cette avenue sera utilisée par de nombreux cyclistes pour  aller vers la polyclinique et la zone A10, par la rue Laplace, après réalisation des shunts (travaux 2017).
  • Nous demandons d’étudier avec les services techniques toutes les possibilités afin de sécuriser l’avenue jusqu’au carrefour J.M.Lorain.
  • Nous rappelons que cette rue est mentionnée dans le schéma directeur Cyclable comme un axe prioritaire pour les cyclistes.
  • La sécurisation de l’ Avenue de Chadeaudun pour les cyclistes serait un signal fort qui serait apprécié par beaucoup de Blaisois (accès lycée, zone industrielle, polyclinique,…) 
Rond Point rue André Boule :
  • Ce secteur n’est pas sous la responsabilité de M. Desouches.
  • Nous rappelons que les travaux d’aménagement du rond-point ont été faits sans aucun prise en compte des cyclistes, en contradiction avec la loi Laure.
  • Nous rappelons la vitesse excessive des véhicules rue André Boule, alors que c’est un axe qui pourrait drainer de nombreux cyclistes vers la zone industrielle.
  • La largeur de la rue pourrait permettre la réalisation d’une piste cyclable de chaque côté.
  • Nous souhaitons que ces travaux soient budgétés sur le prochain exercice.
Avis de M. Julien Lecointre, du CEREMA (présent lors de la ½ journée d’échange sur le PAMA)
(avis donné après une seule visite sur place, en l’absence du dossier complet)
Principe de la zone de rencontre :
  • Le piéton est prioritaire, peu traverser n’ importe où (pas de passage piéton) et marcher sur le chaussée, à condition de ne pas obstruer la circulation.
  • Les véhicules (automobiles, vélos, transports en commun) sont « tolérés » dans cet espace réservé en priorité aux piétons.
  • En général : pas de stationnement, ni de trottoir, ne de matérialisation de la chaussée en zone de rencontre.
  • L’aménagement prévu Avenue Wilson est jugé par M. Lecointre en contradiction avec le principe de zone de rencontre.
  • Solution proposée : 3 tronçons en zone 30 avec stationnement d’un seul côté à la fois, afin de matérialiser une bande cyclable de chaque côté de la chaussée.
Extrait du CERTU concernant les zones de rencontre :
LE STATIONNEMENT L’idéal pour qu’une zone de rencontre fonctionne de façon optimale du point de vue de la sécurité est de supprimer l’ensemble du stationnement sur la voirie. C’est ce que montrent les travaux sur l’accidentologie. En effet, ceci permet d’éviter tout masque à la visibilité. Toutefois, il reste des contraintes locales, c’est pourquoi la possibilité du stationnement a été retenue dans la réglementation même si elle n’est pas recommandée.


Compte-rendu de réunion avec M. Boujot le 4 mai 2016
 
Jérôme Boujot est deuxième-adjoint à la mairie de Blois en charge de l'environnement, travaux, circulation, stationnement, accessibilité, patrimoine municipal, transition énergétique, sécurité des bâtiments et événementiels, marchés publics, achats, évaluation des politiques publiques et en charge de la voirie, infrastructures, accessibilité à Agglopolys.
 
Présents: Christian Deblaise et Cécile Bouquillion, respectivement président et secrétaire de VELO 41
Nous abordons les différents travaux envisagés par le Conseil départemental (CD41)

Concernant le boulevard des Cités Unies :

Le CD41 a proposé à l’agglomération un projet d’ouvrage d’art en direction de la rue Laplace, sans prendre en compte les cyclistes. L’agglomération a refusé, le conseil départemental a donc fait un projet avec piste cyclable bidirectionnelle en direction du nord qui nous a été présenté. Le projet est cofinancé à 50% par le Conseil départemental et à 50% par l’agglomération.
Nous faisons la proposition d’une piste cyclable se dirigeant également vers le sud en direction de la rue de l’Octroi. Cette proposition intéresse M Boujot, car des projets sont en cours pour fermer cette rue partiellement à la circulation. Il y aurait donc la possibilité de créer un double sens cyclable dans cette voie pour rejoindre la piste cyclable en direction du rond-point des Cités Unies (voir carte ci-dessous).                        
  Cela permettrait de créer un passage de la voie ferrée, obstacle qu’il n’est possible de franchir actuellement que par l’avenue de Châteaudun et rue Champlouet, éloignés de 2,5 km à vol d’oiseau. Ce serait un véritable avantage pour les cyclistes urbains, notamment des quartiers est et de Vineuil.
 
Dans la continuité des travaux du Bd des Cités Unies plusieurs points seront à traiter selon VELO 41 :
  • Le raccordement du passage souterrain en direction de la polyclinique -> prévu dans la continuité du planning des travaux
  • La rue Laplace : une partie est en réfection, mais rien n’est prévu pour l’instant pour accueillir les cyclistes qui viendraient de l’avenue de Châteaudun -> VELO41 demande soit une piste, soit des bandes cyclables
  • Avenue de Châteaudun : Seuls travaux prévus et budgétés : entre la rue Claude Bernard et la rue Laplace, avec circulation cycliste sur le trottoir, mais s’arrêtant devant l’entreprise Sastre.
Au dela rien de prévu. Nous avons insisté sur l’importance pour les cyclistes de sécuriser l’avenue de Chateaudun, en particulier devant le lycée Augustin Thierry. A noter que cet axe fait parti des « pénétrantes » du schéma directeur cyclable. VELO41 souhaite être associé aux phases de pré-étude concernant l’aménagement de l’ Avenue de Châteaudun et de la rue Laplace.

Blois 2

La construction d’un souterrain qui parait la solution la plus utile pour les personnes cheminant à pied ou en vélo est trop coûteuse. Le conseil départemental prévoit de refaire le revêtement en libérant une bande latérale qui pourrait être utilisée pour se raccorder sur la piste cyclable de Fossé.
  La rue de Villebrême qui est une possibilité pour accéder à Blois 2 est une voie où les véhicules circulent vite. Demande de VELO 41 d’étudier la possibilité de réaliser un « chaucidou» (ou voie centrale banalisée).

Le bout des haies

L’agglomération n’a pas été consultée pour les giratoires prévus par le CD41, ainsi que les entrées et sorties de la voie rapide. Les travaux prévus empiètent sur un chemin existant à l’arrière de Leroy Merlin. L’agglomération sera vigilante pour que ce cheminement existant entre le Leroy Merlin et la rue de Villebrême soit maintenu ou recréé.
VELO 41 demande également que la circulation Blois-Villebarou qui fonctionne bien pour les cyclistes sur cette zone soit préservée.

Avenue Maunoury et traversée du bd des Cités Unies en direction de la Chaussée Saint Victor

Le pont passant au dessus du bd des Cités Unies appartient au CD41. Sa largeur ne permet pas de réaliser une bande cyclable. Une étude est en cours et propose d’adosser au pont une passerelle pour les déplacements doux. VELO 41 approuve un tel projet et suggère des encorbellements tels que ceux réalisés sur le pont de Muide, probablement moins cher qu’une passerelle.
Jérôme Boujot nous suggère de prendre contact avec M. Stéphane Baudu, maire de la Chaussée St Victor, siégeant au CD41 et président du comité d’étude de l’aménagement Chaussée St Victor-Citées unies.
Actuellement, achat de foncier en cours dans la perspective de fermer la rue de l’Octroi, créer un accès direct à l’hôpital (en bleu) et créer de nouveaux logements et activités

Carrefour bd André Boule et rue Alexandre Vezin

Travaux prévus dès cet été : construction d’un giratoire, avec place de bus pour la dépose des apprentis pour l’accès au CFA. Cet aménagement est aussi prévu pour l’augmentation de la circulation des poids lourds avec l’agrandissement de Catroux.
La circulation cycliste est prévue dans un second temps, sur l’espace actuellement enherbé, en double piste cyclable (pas de date pour l’instant), VELO41 sera vigilant pour la réalisation de cet aménagement.

Rue d’Auvergne

Elle ne sera pas refaite (coût 800000€). Le projet est la voie de droite réservée aux bus et vélos, la voie de gauche aux véhicules légers (pour des économies de réfection de la voirie). La demande de VELO41 d’un double sens cyclable rue d’Auvergne est jugée trop couteuse par Jérôme Boujot.

Budget vélo

Lors de notre dernière entrevue, Jérôme Boujot nous avait annoncé un budget pour les aménagements cyclables pour 2016. Suite à la réduction du budget voirie (ramené de 300 000€ à 180 000€) et malgré une nouvelle enveloppe de 800 000€, le budget vélo a été supprimé, ce que déplore VELO 41.
 
Jérôme Boujot est deuxième-adjoint à la mairie de Blois en charge de l'environnement, travaux, circulation, stationnement, accessibilité, patrimoine municipal, transition énergétique, sécurité des bâtiments et événementiels, marchés publics, achats, évaluation des politiques publiques et en charge de la voirie, infrastructures, accessibilité à Agglopolys.
                                ..........................................
Rencontre Conseil départemental du 17 mars 2016

Compte rendu réalisé par VELO 41

Présents : M Pillefer (vice-président du Conseil départemental, responsable des routes, des infrastructures et du très haut débit) M Patrick Feldner (direction générale adjointe de l’aménagement du territoire), M Christian Viroulaud (direction des routes), Christian Deblaise, Président de VELO 41, Cécile Bouquillion, secrétaire de VELO 41.
Travaux sur le boulevard des Cités Unies
Les 3 représentants du Conseil départemental nous présentent les travaux prévus le long du boulevard des Cités Unies et du rond-point du même nom, où la circulation atteint les 50 000 véhicules /jour. Un shunt sud-ouest « boucle » sera créé. L’objectif est qu’en venant du sud du département, les véhicules motorisés puissent se rendre à l’ouest, sans passer par le rond-point des Cités Unies, en rejoignant la rue Laplace. Par ailleurs toujours en venant du sud du département un shunt du rond-point des Cités Unies sera créé pour rejoindre le rond-point des châteaux. L’arrivée sur le rond-point des châteaux se fera sur 2 voies de circulation, une issue du shunt, l’autre du rond-point des Cités Unies. Coût des travaux : 7,5 millions d’euros
Pour les cyclistes, il est prévu une piste cyclable démarrant de la rue Laplace qui passera au-dessus du boulevard des Cités Unies, pour ensuite longer ce boulevard en direction du nord. Un sous terrain passera en dessous du shunt et de la D952A, permettant l’accès à la zone d’activités des Onze arpents, environ au niveau de Cap Ciné. Des liaisons avec les autres rues existantes sont prévues (rue Copernic par exemple). Coût des travaux : 900 000€
Début des travaux envisagé pour fin 2017.

Commentaire de VELO 41 :

  • Ce nouvel aménagement permettra aux cyclistes qui viendront de l’avenue de Châteaudun d’accéder en toute sécurité à la zone d’activités des Onze Arpents. 
  • Ce nouvel aménagement ne répond par contre pas aux besoins des cyclistes venant de la partie Est de la ville (quartier des Provinces, les Cornillettes, …), ni du sud  (Vineuil).
  • L’arrivée à deux voies sur le rond-point des Châteaux rendra ce rond-point dangereux, et même saturé à certaines heures par la remontée des véhicules attendant à la barrière de péage. Réponse des représentants du Conseil Départemental : le rond-point des châteaux n’a pas à être utilisé par des cyclistes ou des piétons. Or, VELO 41 répond qu’en raison du co-voiturage, de la volonté d’aller à la clinique, de prendre le bus à la fréquence régulière etc. de nombreux piétons et cyclistes circulent sur cette zone et que ce rond-point constitue un lien entre La Chaussée Saint Victor et la zone des Onze Arpents. M Pillefer estime que les habitants n’auront qu’à faire le détour par le souterrain qui sera créé (soit un détour de 1,5 km environ en partant de la rue Champlouet, soit 7mn pour un cycliste, 18 mn pour un piéton, ce qui sera rédhibitoire). M Viroulaud s’engage à étudier la possibilité d’une arrivée sur une seule voie au rond-point des châteaux pour laisser l’accès plus sécurisé aux cyclistes.

Les demandes de VELO 41 :

  • Créer un aménagement cyclable et piéton au rond-point des châteaux, éventuellement avec des feux tricolores
  • Création d’un passage supplémentaire de la voie ferrée (cette proposition n’a pas été émise pendant la réunion, mais est une solution qui serait pertinente pour les cyclistes).  
Sur le nouvel ouvrage de la  traversée du bd des Cités Unies, créer une voie cyclable vers le sud qui permettrait de passer sous l’ouvrage d’art de la ligne de chemin de fer, et rejoindrait l’avenue du Maréchal Maunoury ou la rue de l’Octroi (en bleu ciel). Cela permettrait à tous les habitants de la zone Est de Blois et du Sud (Vineuil) d’accéder ainsi à la zone des Onze Arpents, sans avoir à passer par la rue Champlouet ou l’avenue de Châteaudun (détours beaucoup trop longs, et qui ne motivent pas à prendre sa bicyclette). 
                            
  Cela permettrait de créer un passage de la voie ferrée, obstacle qu’il n’est possible de franchir actuellement qu’avenue de Châteaudun et rue Champlouet, éloignés de 2,5 km à vol d’oiseau. Ce serait un véritable avantage pour les cyclistes urbains.
 
La patte d’oie 
Il est envisagé de passer par-dessus, avec prise en compte des circulations douces.

Commentaire de VELO 41

Tout aménagement prenant en compte les cyclistes à la patte d’oie serait positif.
Travaux « le bout des haies »
Le projet n’est pas encore abouti. Il s’agit environ de ce qui a été publié dans la Nouvelle République (13 février 2016, cf ci-dessous). L’objectif de ces aménagements est de faciliter l’accès de Leclerc et Leroy Merlin et de désengorger rue de l’Azin.
Début des travaux : fin 2017

 Commentaire de VELO 41

VELO 41 rappelle qu’il existe un aménagement cyclable de bonne qualité entre Villebarou et Blois, qu’il ne faudrait pas altérer avec ces nouveaux aménagements. Concernant le rond-point, VELO 41 insiste sur le fait que lorsqu’ils sont de petite taille, avec une seule voie d’insertion, ils sont sécurisants pour les cyclistes.
Accès à Blois 2
Le Conseil Départemental envisage une réfection de la voirie. A cette occasion, le déplacement des voies de circulation par suppression du terre –plein central pour créer une piste cyclable aurait un surcoût de 800 000€, que le Conseil Départemental ne veut pas supporter. Par ailleurs, il faudrait comme au rond-point des Cités Unies envisager un sous-terrain (soit 500 000€ environ). Le Conseil départemental envisage plutôt l’accès à Blois 2 par la rue de Villebrême.

Commentaire de VELO 41 :

VELO 41 estime que la route de Villebrême est dangereuse, car elle est étroite et la vitesse est élevée (90km/h). Ce trajet ne répond pas aux attentes des habitants des quartiers nord.

Demande de VELO 41

Créer une piste cyclable pour relier Blois à la piste cyclable de Fossé et aménager l’accès à Blois 2, soit sur le rond-point, soit par un sous terrain.
 
VELO 41 accepte que cette réunion tienne lieu de concertation avec le Conseil Départemental pour les travaux du bd des Cités Unies.
                                     ........................................

VELO41
est régulièrement en contact avec toutes les instances intervenant dans les décisions concernant les cyclistes (les mairies, les communautés d'agglomération, dont Agglopolys, le conseil général).

Nous rencontrons ces acteurs une à deux fois par ans pour faire le point et apporter notre regard critique de pratiquants au quotidien concernant les réalisations et des projets à venir.
N'hésitez pas à nous signaler tout point vous mettant en danger, nous saurons vous appuyer ou intervenir directement auprès de l'instance en charge des travaux.

Voici le compte-rendu de la dernière réunion avec M. J.Boujot (élu agglopolys en charge des infrastructures )et Mme G.Emonet (entre autre en charge des circulations douces)
https://dl.dropboxusercontent.com/u/40349561/Compte%20rendu%20r%C3%A9union%20J.Boujot%20le%2028.09%202015%20%281%29.doc

50 POINTS:
Nous avons réalisé une étude portant sur les 50 points prioritaires nécessitant des aménagements sur l'aglomération de Blois.
VELO 41 a établi cette liste en utilisant deux critères : la dangerosité et l’intérêt.

Dangerosité: Plus la circulation des véhicules légers et des poids lourds est dense et rapide, plus la voie a été considérée dangereuse pour les cyclistes en l’absence d’aménagements cyclables ou d’aménagements désuets (note attribuée : 5). Nous avons également tenu compte des lieux des accidents intervenus sur l’agglomération depuis 5 ans.
 
Intérêt:  intérêt de favoriser le développement du vélo sur certaines voies de circulation, en fonction d’équipements collectifs ou de zones de commerces ou d’habitat. La note maximale 5 est donnée aux équipements qui génèrent de nombreux déplacements, notamment de jeunes (centres de formation, centres comerciaux, cinémas, équipements sportifs).

Les points sont classés par ordre décroissant en fonction de leur note (somme des critères de danger et d'intérêt).

Actuellement VELO41 considère que 7 points ont été réalisés: les points 9, 13, 17, 29, 41, 49 et 50.

Les points sont reportés sur un fichier excel actualisé ainsi que sur une carte au format A0. Documents disponibles et utilisés lors de nos rencontres avec nos interlocuteurs (mairie de Blois, Agglopolys, Conseil Général,...)
 Liens:
50_points_dangereux
explications_50_points

VELO 41 se tient à disposition pour réaliser un diagnostic plus approfondi et des propositions pour l’aménagement de ces voies.


Compte rendu de réunion avec M Christian Viroulaud, Direction des routes du  Conseil  Général,  
                                                                                                             le 9 janvier 2014
 

Présents : M Viroulaud, Christian Deblaise, Emmanuel Fourmond, Cécile Bouquillion

VELO41 présente son objectif et les différentes actions menées, notamment d’interventions auprès des collectivités territoriales pour la prise en compte des cyclistes.
Réponse de M. Viroulaud suite à notre question sur la politique cyclable du Conseil Général (CG) :
- Les compétences obligatoires du CG sont les aménagements de la Loire à vélo (partagée avec Agglopolys).
- L’intérieur des agglomérations ne sont pas du tout de la responsabilité du CG
- Hors agglomération, le Conseil Général peut réfléchir à la prise en compte des cyclistes, sans assurer lui-même les travaux.
- En matière de route, l’objectif principal du Conseil Général est d’assurer à l’automobiliste une voie sécurisée, avec un temps de parcours constant et donc d’éliminer les zones d’embouteillages récurrentes.
- La voie principale nord-sud (Vendôme-A85) est la priorité. Elle ne doit pas être empruntée par les véhicules lents (tracteurs, cyclistes, etc.).
- Hors agglomération, le Conseil Général estime qu’aménager pour les cyclistes le long de cet axe coûterait trop cher eu égard aux nombres d’usagers potentiels.  Les routes départementales n’ont pas de destination à recevoir des cyclistes.
 
M Viroulaud nous a également présenté les aménagements prévus dans l’Agglo. Ils concernent principalement le secteur de « Cap-ciné » avec entre autre un projet de bretelle permettant de « shunter » le rond-point de Cap-ciné. VELO 41, à la vue des projets, a rappelé que tout axe en deux fois deux voies, interdit de fait l’emprunt de ces voies, comme cela s’est produit entre la patte d’oie et Clénord.
De même VELO 41 a rappelé que tout rond-point où arrivent deux voies d’insertion par route le rend très dangereux aux cyclistes. Or il s’agit d’un des projets du Conseil général concernant le rond-point des Châteaux et celui de Blois II, avec en plus la mise en place de « shunts » représentant une 3ème voie.
 De même, deux échangeurs devraient être construits sur l’avenue de Châteaudun pour rejoindre la voie express. VELO 41 met en garde M Viroulaud quant à ce projet qui risque d’interrompre la piste puis bande cyclable qui part de Villebarou pour se rendre à Blois. VELO 41 demande également les projets concernant l’accès à Blois 2.
Concernant toutes les entrées de l’Agglo, M Viroulaud insiste sur le fait qu’Agglopolys devrait réaliser un schéma directeur cyclable tenant compte des accès pour les cyclistes, qui serait alors intégré dans les projets du Conseil général. Cela ne signifierait pas qu’il serait le financeur, mais au moins les travaux du Conseil Général ne créeraient pas une énième frontière infranchissable pour les cyclistes.
M Viroulaud a estimé que notre rencontre lui avait apporté l’idée que les vélos à assistance électrique permettent des distances plus longues et donc peuvent concerner des routes aménagées par le Conseil Général, et la prise en compte de l’utilisation par les cyclistes de certains ronds-points, et nous conseille de prendre contact avec Agglopolys, ce que nous allons faire prochainement.
 



Créer un site
Créer un site